Notre lit d’inspiration Montessori

Aujourd’hui dimanche froid de décembre, je vous partage la construction du lit d’inspiration Montessori de Léo.

Mon mini-Lee a dormi classiquement dans un lit à barreau, un échec et une vraie galère pour nous pour l’endormir. Puis on a ouvert un côté du lit à barreaux, nouvel échec et pas mal de chutes sur la couette prévue pour amortir. Puis Léo grandissant, il a fallut envisager une nouvelle alternative, un lit de grand…

Bien sûr, pendant mes recherches, je suis tombée de nombreuses fois sur le célèbre lit cabane d’inspiration Montessori, j’ai de suite aimé l’idée mais beaucoup moins les prix.
Je me suis donc mis en tête de le fabriquer moi-même, en version simple car connaissant mon petit singe, la cabane aurait fini en parcours d’acrobranche.

Le principe : un lit bas où l’enfant peut aller et venir selon ses besoins, pas une « cage à bébé » comme le disait Maria Montessori. Un vrai coin repos où il peut aussi se poser pour lire ou jouer calmement à ses peluches. Et très honnêtement, un peu plus de confort pour nous qui accompagnons encore beaucoup Léo à l’endormissement.

Nos appréhensions (chacun la sienne) : Va t-il toujours chercher à se lever seul, même la nuit ? Ne va t-il pas se perdre dans son grand lit, se cogner contre le mur ? Finalement, ça pouvait difficilement devenir pire.

Hop, hop, hop, c’est parti :

Il nous faut donc :

  • Des tasseaux achetés en magasin de bricolage : 8,45€
  • De la peinture. Moi j’ai choisi le coloris Bleu Pétrole Satin : 18,95€ (et il en restera beaucoup)
  • Des lattes achetées chez Alinéa : 20€
  • Des vis
  • Des patins

Concrètement, il y en a pour moins de 50€ !

Action !

  1. Scier les tasseaux de façon à avoir 2 tasseaux de 90 cm et 3 tasseaux de 190 – (2 x l’épaisseur du tasseau). Mes tasseaux faisaient 2,4cm d’épaisseur donc il me faut des tasseaux de 185,2cm pour avoir un cadre de 190 cm de long.
  2. Place à la peinture et demain on assemble tout. Avant de peindre, j’ai passé un petit coup de papier de verre pour enlever les minis échardes qui pouvaient traîner. 2 couches sont nécessaires.
    tasseaux.jpg
  3. Pour l’assemblage, c’est papa Big Lee qui est aux commandes (moi je chapeaute, pas de plan, tout en tête). Avec un foret assez fin, il réalise des pré-trous par crainte que le tasseau se fende quand on mettra la vis.
  4. Un fois le cadre monté, on fixe les lattes. D’abord les deux extrémités, puis celle du milieu et on équilibre de chaque côté. Il ne reste qu’à poser quelques patins en dessous car chez nous, c’est du lino au sol. Terminé ! Alors facile ?
    Sommier.jpg

Pour le matelas et le linge de lit, nous avons tout acheté chez Alinéa. Mon mini-Lee est très content de son « lit animaux » et il a directement testé la solidité des lattes… Niveau sommeil, pas de miracle mais notre dos apprécie.

20171112_180231.jpg20171112_180318.jpg

Cliquer sur le titre pour partager sur les réseaux sociaux ou imprimer

Publicités

Tenders KFC faits maison

C’est bon KFC (ce ne sont pas mes collègues qui me contrediront) ! Ce petit poulet d’origine inconnue, élevé dans des conditions inconnues et « cuisiné » de manière inconnue… OK je vous épargne les photos que l’on peut trouver sur la toile (‘scandale poulet kfc’ pour les curieux).

J’ai découvert la recette lors d’un atelier Tupperware mais ça peut très bien se faire sans Tupp’.

Ingrédients :

  • 1 jaune d’oeuf, sel, poivre, moutarde et huile végétale pour faire la mayonnaise
  • Des filets de poulet coupés en aiguillettes
  • Des céréales Corn Flakes

Préparation :

  1. Préparer la mayonnaise maison et la réserver au frais. En bref pour la recette de la mayonnaise : dans un petit saladier, mettre le jaune d’oeuf, une cuillère à soupe de moutarde, saler, poivrer. Remuer et faire monter la mayonnaise au batteur avec un filet d’huile en continu jusqu’à la texture souhaitée. Vous pouvez aussi utiliser le TurboMAX Tupperware pour faire facilement la mayonnaise.
  2. Mettre les Corn Flakes dans un saladier et les écraser pour les réduire un peu sans que ça fasse de la poudre non plus.
  3. Disposer les filets de poulets découpés en aiguillettes sur une assiette et les badigeonner de mayonnaise (maison of course).
  4. Les paner dans les céréales et les disposer sur la feuille à rebord Tupperware (ou du papier sulfurisé)
  5. Mettre au four à 220° pendant 20 minutes en fonction du croustillant souhaité.

KFCmaison.jpg

C’est prêt ! Bon appétit !

Cliquer sur le titre pour partager sur les réseaux sociaux ou imprimer

Ma recette de Chouquettes

Chouquettes
Aujourd’hui, je vous partage ma recette de chouquettes, elles font fureur au moment du goûter et à n’importe quel âge. Et entre nous, quand on voit le prix des chouquettes en boulangerie…. hum hum.

Oui, il faut faire une pâte à chou mais je vous assure ce n’est pas si compliqué quand on respecte bien les étapes.

 

 

Ingrédients :
– 250 mL d’eau
– 100g de beurre
– 5 oeufs
– 150g de farine
– 20g de sucre en poudre
– 2 pincées de sel
– sucre en grain (rayon sucre au supermarché)

Les étapes :

  1. Préparer les 150g et réserver. Mettre dans une casserole, l’eau, le beurre, le sucre et le sel. Portez à ébullition. Dès que ça bout, sortir du feu et incorporer de suite la farine. Bien mélanger.
  2. Transférer le mélange dans un saladier et incorporer un à un les oeufs. Sur une feuille de papier sulfurisé ou sur la feuille à rebord Tupperware, faire des petits tas de pâte d’environ une cuillère à café.
  3. Recouvrir chaque chou de sucre en grain
  4. Mettre au four à 180°C en chaleur tournante pendant 25 à 30 minutes.

Laisser refroidir avant de les mettre dans un saladier ou une assiette.

Le truc en plus :

Je vous conseille bien évidement de les manger rapidement ou de les stocker sans les enfermer car sinon elles vont vite ramollir.

20171118_120523.jpgIMG_20171118_121803_010.jpg

Cliquer sur le titre pour partager sur les réseaux sociaux ou imprimer

EnregistrerEnregistrer

DIY Calendrier de l’avent

Cette année, c’est le premier calendrier de l’avent. Je n’avais pas envie d’en acheter un tout fait au supermarché mais je voulais plutôt en profiter pour faire une activité manuelle avec Léo.

Calendrier de l'avent

Attention il faut anticiper un peu car il nous faut 23 rouleaux de papier toilette. Selon la composition de votre famille, vous pouvez commencer en octobre…
Il nous a fallu de la peinture, du papier crépon, du carton, de la colle loisirs créatifs et des autocollants pour les numéros.
Pour le 24, j’avais gardé une boite de style boite de conserve pour pouvoir y mettre plus de friandises.

Après avoir fait une première activité peinture pour colorer les rouleaux, nous avons collé du papier crépon, prédécoupé à l’aide d’un cutter et collé l’autocollant du numéro sur la croix prédécoupée pour faciliter l’ouverture de la surprise quotidienne. Viens l’heure du montage du calendrier de l’avent.

Calendrier de l'avent

Une fois cette structure sèche, j’ai bricolé un toit en carton emballé de papier crépon marron et nous l’avons décoré avec des petites décos trouvées chez Cultura.

Le tout était collé sur un fond de placard que j’avais gardé « au cas où », tout le monde garde des trucs « au cas où » ! Léo a pu colorier dessus pour y apporter sa touche.

Un fois que tout est sec, place au remplissage, on a choisi plein de cochonnerie : kinder en tout genre et smarties. Pour fermer les rouleaux au dos du calendrier, j’ai mis du gros coton (qui sera récupérable pour une autre activité à la fin de l’avent).

Et place à l’ouverture de la petite case tous les jours

Calendrier de l'avent

Cliquer sur le titre pour partager sur les réseaux sociaux ou imprimer

 

EnregistrerEnregistrer

Un peu de patience…

Pour ses 2 ans, nous avions mis sur la liste, le jeu Badaboom de chez Oxybul. Léo peut y jouer seul ou avec nous. Nous préférons le sortir quand nous pouvons prendre le temps de jouer avec lui pour pouvoir partager un jeu ensemble et l’aider à devenir plus précis et surtout lui expliquer la patience.

badaboom.jpg

Le jeu est simple. L’arbre est à bascule et il faut poser des pièces dessus sans le faire basculer. Le jeu s’adapte à l’âge de l’enfant. Pour le moment, nous n’utilisons pas encore le dès qui impose la pièce à poser et laissons Léo choisir ce qu’il va déposer sur l’arbre. Badaboom permet à l’enfant d’améliorer sa dextérité, sa précision et sa patience. Pas d’électronique qui crie trop fort, pas de piles, pas de plastique. Juste des pièces de bois qui favorisent un moment calme.

Il est possible d’y jouer jusqu’à 6 joueurs et à partir de 2 ans en adaptant la règle du jeu au plus simple, c’est à dire poser la petite pomme ou le hibou sur l’arbre. Un peu plus tard, l’enfant comprendra la notion d’équilibre.

Perso, j’adore jouer avec mon fils à Badaboom.

Cliquer sur le titre pour partager sur les réseaux sociaux ou imprimer

EnregistrerEnregistrer

Granola croustillant

Il y a quelques mois, j’ai découvert le livre « Green Life » de Mango&Salt et aujourd’hui je me suis décidée à réaliser son granola croustillant parce que j’adore les céréales mais celles du commerce sont trop sucrées, trop salées, trop !

Dans sa recette, Victoria propose plusieurs choix pour que chacun adapte la recette à ses goûts, voici les miens :

  • 250g de flocons de céréales complètes, j’utilise un mélange d’avoine, seigle, orge, riz et blé
  • 50g d’amandes
  • 30g de noix
  • 30g de graines de tournesol
  • 2 cuillères à soupe d’huile de coco (une vraie découverte !)
  • 5 cuillères à soupe de sirop d’agave
  • 2 cuillères à soupe d’extrait de vanille
  • 1 pincée de sel
  1. Préchauffer le four à 130°
  2. Dans un grand saladier, mélanger les flocons, les céréales et les graines.
  3. Mélanger ensuite dans un bol, l’huile de coco préalablement fondue, le sirop d’agave, la vanille et le sel
  4. Ajouter ce mélange dans le grand saladier et bien mélanger le tout avec les mains jusqu’à ce que tout soit bien imprégné
  5. Etaler le tout sur une feuille de papier sulfurisé et enfourner à 130° pendant 30 minutes
  6. Sortir la plaque du four et laisser refroidir entièrement avant de mettre le granola dans un grand pot hermétique, il se conserve plusieurs semaines.
  7. Option : ajouter dans le granola refroidi, du chocolat, de la banane séchée, des raisins secs, des cranberries au choix. Perso, j’ai choisi le chocolat noir.

granola.jpg

Il est à consommer nature, dans du lait, dans un yaourt ou mélangé avec des fruits frais.

Il n’y a pas de doutes, c’est trop bon !

Cliquer sur le titre pour partager sur les réseaux sociaux ou imprimer